L’instruction en famille

L’instruction dans la famille, qui se décline sur une grande variété de formes – homeschooling, worldschooling, apprentissages auto-dirigés -, doit permettre à l’enfant d’acquérir des connaissances et des compétences fixées par décret.

Les parents peuvent choisir de donner l’instruction par eux-même, par une personne de leur choix ou d’inscrire leur enfant à un cours par correspondance. Ils restent libres du choix pédagogique et des méthodes pour faire progresser leur enfant.

L’instruction donnée et les progrès de l’enfant sont contrôlés par les services de l’Education nationale et la Mairie du lieu d’instruction.

L’IEF peut se faire dans un lieu différent du domicile de l’enfant et aucun diplôme particulier n’est nécessaire pour assurer l’enseignement mais seuls les enfants d’une même famille peuvent s’instruire ensemble.

Grand sondage national

Depuis le 2 octobre, une multitude de mensonges et d’amalgames ont été relayés par les membres du Gouvernement sur l’Instruction En Famille (IEF). Dans toute la France, ces familles paisibles, dont les enfants sont contrôlés et intégrés dans la société, se sont mobilisées pour démentir ces propos fallacieux en faisant connaître leur mode de vie respectueux des valeurs républicaines.
Pour appuyer ce message, nous avons réalisé un sondage national en collaboration avec les associations et la chercheuse Christine Brabant, Ph. D. de l’Université de Montréal, spécialiste de l’instruction en famille.

Objectifs du sondage et méthodologie

Au moment du lancement du sondage, familles, associations, journalistes, parlementaires… Personne n’arrivait à obtenir de chiffres de référence de la part du Gouvernement sur les accusations de radicalisation des enfants en instruction en famille. Et au contraire, les informations officielles relevaient que : « Les cas d’enfants exposés à un risque de radicalisation et repérés à l’occasion du contrôle de l’instruction au domicile familial sont exceptionnels.»

Un questionnaire a donc été transmis aux familles par notre collectif entre le 13 et le 30 novembre afin de faire ressortir un portrait réaliste des familles qui ont déclaré l’instruction en famille à la rentrée 2020-2021.
Ce sondage s’est adressé aux foyers dont au moins l’un des enfants d’âge scolaire (3-16 ans) pratique l’IEF en 2020-2021 en France, hors CNED réglementé. Seul un parent par foyer devait y répondre.
Il a été transmis aux foyers ciblés par le biais du réseau associatif de l’IEF vers tous les groupes, forums, pages internet, réseaux sociaux, médias liés à l’IEF et a également été relayé par les familles.

banniere_sondage_ief

Chers parents,

Le 13 novembre, nous avons lancé un grand sondage national auprès des familles pratiquant l’IEF en 2020 en France. Le résultat de cette étude permettra de mieux faire connaître notre “plan’IEF’sphère” et de défendre nos droits auprès de nos parlementaires.

Ce sondage national aux familles s’est clôturé hier soir à minuit avec un total de 3863 soumissions ! ❤ Cela représente plus de 6200 enfants soit 1/4 des enfants déclarés en IEF que cible le gouvernement avec le projet de loi. Selon les méthodologies des études universitaires, nous sommes donc devenus représentatifs !

Vous avez étés nombreux.euses à nous remercier pour cette action et a avoir crié votre amour pour la liberté de vos enfants et pour votre mode de vie. Sachez qu’avec votre mobilisation sur le sondage, c’est nous qui vous remercions infiniment d’avoir donné du sens à notre engagement, à notre investissement et à notre travail. En témoignant, vous nous aidez à défendre collectivement notre droit de choisir nos vies, de conscience, de parents, d’enfant… d’Être humain.

Merci aussi à toutes les associations, collectifs, groupes de parents sur tous les réseaux ainsi que tous ceux qui nous ont aidé à diffuser le sondage et à atteindre ce résultat exceptionnel ! Merci pour cette cohésion et cet élan collectif.

La synthèse préliminaire (en format imprimable et diffusable en masse) sera transmise dès que possible.

Aller au contenu principal